Le seul effet produit par la législation sur les cookies ? Des utilisateurs qui cliquent « ok » comme des robots. Au lieu de sensibiliser, on a banalisé.